Projet – Education pour développement de la vallée d’Imlil

A 50 km de Marrakech, la Vallée d’Imlil est située au pied du Mont Toubkal, un des plus hauts sommets d’Afrique (4167 m). La région est l’une des plus pauvres du Maroc avec un habitat très dispersé, des conditions climatiques très rudes et des conditions de scolarisation particulièrement difficiles. À l’initiative de l’association RIM de l’ONG Aide et Action International, un projet d’envergure a été engagé dès 2007, avec comme objectif de changer le paysage éducatif de la vallée dans une véritable démarche d’ingénierie de développement : ne pas faire « à la place de » mais « avec », accompagner les acteurs locaux et renforcer leurs capacités pour qu’ils puissent agir efficacement.

L’axe préscolaire et petite enfance, identifié par tous comme prioritaire, a été privilégié. Aborder l’école par un lieu de proximité, bienveillant, où la familiarisation avec l’arabe et l’apprentissage de la vie en groupe s’accompagne d’activités d’éveil adaptées, est une clef majeure pour la réussite en primaire. Le besoin de 24 classes de préscolaire a été identifié et 24 éducatrices et éducateurs spécialisés ont été formés, en partenariat avec l’AREF.

Depuis 2010, 23 classes ont été mises en œuvre, permettant à 2700 enfants d’en bénéficier (dont 49% de filles). Parmi eux, plus de 900 enfants sont maintenant à l’école primaire (dont 50% de filles), leur aisance et leurs résultats montrent tout l’intérêt de cette démarche.

La finalisation de la 24ème classe étant en cours, le principal défi actuel concerne la pérennisation du fonctionnement par un schéma qui permette d’assurer la prise en charge des frais courants, en particulier les salaires des éducateurs.

M’informer et agir